Comment protéger bébé et l'océan cet été ?

L’été, il fait normalement beau et chaud. 

Les vacances arrivent et la famille prévoit de passer les passer sur la côte, pour profiter de la plage, la piscine, et surtout de la farniente ! 

Or, le soleil n’est pas le meilleur ami de tous , et encore moins des petits, qu’il faut protéger pour éviter les coups de soleil et les problèmes de santé. 


Les enfants et l’exposition au soleil 

Comme vous le savez, les enfants ont une peau très fine et sont donc très sensibles aux UV (rayons ultraviolets). 

C’est pour cela que certains éléments sont à prendre en compte pour les protéger au mieux durant les mois les plus chauds: 

  • Aucune exposition entre 11h et 16h lorsque le soleil est le plus fort 
  • Même à l’ombre toujours protéger la peau de bébé avec un tee-shirt ou de la crème solaire 

Arrive le moment ou bébé veut se baigner, car l’eau c’est rigolo et c’est souvent trop tentant ! 

Donc on le badigeonne de crème solaire ou bien on lui enfile un tee-shirt anti UV qui lui permettra de se baigner tout en étant protégé. 

N’oublions pas les chapeaux ou bobs qui sont aussi indispensables pour leur couvrir la tête pour éviter que le soleil ne tape trop fort sur leurs jolis bouilles. 

 

Les crèmes solaires et la santé des océans 

Or,  saviez-vous que certaines crèmes sont nocives pour la santé des océans ? 

En effet, les composants des crèmes solaires dont nous nous recouvrons pour être suffisamment protégés, se déversent dans l’eau et polluent la flore et la faune marine… 

Selon une étude italienne publiée en 2008, 25% des ingrédients présents dans une crème se libèrent dans l'eau au bout de 20 minutes de baignade. 

En 2018, l’île de Hawaï a même voté une loi interdisant la vente de crèmes contenant de l’oxybenzone et de l’octinoxate, substances jugées nocives pour les océans. 

Une bonne initiative locale, surtout qu’il a été découvert que certaines protections solaires présentent aussi des problèmes de santé publique… 



La crème solaire et la santé de nos enfants 

Pour qu’une crème soit efficace, il faut qu’elle soit composée d’un fort pourcentage de filtres solaires. 

Or, il s’agit souvent d’un mélange de différents ingrédients, dont certains sont soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens, soupçonnés de perturber les fonctions hormonales de l’organisme, se traduisant par des problèmes de fertilité, de puberté précoce ou d’obésité.

Incroyable de se rendre compte qu’un produit censé protéger nos enfants, peut finalement être nocif pour leur santé à long terme … 

Comme pour beaucoup de choses, des alternatives existent pour nous permettre de continuer à vivre, sans pour autant polluer ou mettre en danger notre entourage! 


Les alternatives à la crème solaire pour le plus grand bien de tous 

- L’alternative la plus naturelle à la crème solaire: le chapeau et le tee-shirt! 

Je me souviens d’avoir dû me baigner en tee-shirt de nombreuses années, ce qui n’était pas très agréable pour les sorties de l’eau. 

- Depuis quelques années, de nombreuses marques proposent à la vente des vêtements anti-UV qui sont conçus pour arrêter les rayonnements UV grâce à différentes caractéristiques. 

Les fibres sont généralement synthétiques, le maillage est resserré, et leur efficacité fait l’objet d’un marquage UPF (Ultraviolet Protection Factor) similaire aux crèmes solaires. 

L’avantage des tee-shirts anti UV est surtout qu'ils sèchent rapidement, pour le plus grand bonheur de vous enfants, qui pourront faire des va et viens dans l’eau sans avoir froid! 

- Pour les endroits non protégés par du tissu optez pour des crèmes bio, car les filtres solaires chimiques sont interdits en cosmétique Bio (par exemple la crème Algamaris des Laboratoires de Biarritz ou bien la marque BioSolis). 

Enfin, évitez de vous exposer entre 12h et 16h et favorisez l’exposition progressive pour que votre peau se protège naturellement seule. 

 

Une fois que tous ces éléments sont pris en compte, on peut profiter de mère nature et de ses bienfaits tout en étant serein sur la préservation de la santé de nos enfants et de sa planète ! 

Dejar un comentario